Hôpital Privé de Versaille - Clinique des Franciscaines

7 bis, rue de la Porte de Buc 78000 Versailles, Yvelines | carte

Spécialités et professionnels

Personnel Médical

Opinions sur Hôpital Privé de Versaille - Clinique des Franciscaines

Notation générale

Résumé basé sur 52 avis

Ponctualité

Attention

Installations

Avez-vous consulté à Hôpital Privé de Versaille - Clinique des Franciscaines ?

Donner votre avis

Ce qui m'a plu: "Ce docteur est courtois, rapide et efficace. Enfin, il est disponible et à l'écoute."

Pourrait être amélioré: "Il manque un porte-manteau dans le cabinet pour suspendre les vêtements."

Raison de la consultation: Grossesse, suivi post natal

Patient qui a consulté Dr Jean-Jacques Couard à Hôpital Privé de Versaille - Clinique des Franciscaines

Ce qui m'a plu: "bonne relation resultat satisfaisant"

Raison de la consultation: arthrose du genou

Patient qui a consulté Dr Eric Cheyrou à Hôpital Privé de Versaille - Clinique des Franciscaines

Pourrait être amélioré: "ponctualité"

Raison de la consultation: adressé par mon médecin traitant

Patient qui a consulté Dr Marc Peron à Hôpital Privé de Versaille - Clinique des Franciscaines

Ce qui m'a plu: "Sa proximité avec les patients, facilité à comprendre les propos médicaux, et accessible"

Pourrait être amélioré: "Rien"

Raison de la consultation: Suivi annuel

Patient qui a consulté Dr Jean-Jacques Couard à Hôpital Privé de Versaille - Clinique des Franciscaines

Voir les 52 opinions sur Hôpital Privé de Versaille - Clinique des Franciscaines

Réponses des spécialistes

1 Spécialistes répondant

4 Réponses

1 Spécialistes d'accord

4 Patients reconnaissants

Spécialistes en Hôpital Privé de Versaille - Clinique des Franciscaines répondent aux questions posées par les utilisateurs de Doctoralia.
Plus d'informations
Les questions se posent sur les pages de maladies, examens, médicaments.
Tous les spécialistes inscrits sur Doctoralia peuvent répondre aux questions posées par les patients.
Il est impossible de poser une question à un médecin en particulier.

Dans ce cancer de bas grade le risque est à la récidive locale de même grade (40%) le risque de métastase sans changement de grade préalable est inferieur à 50 %. Mais le changement de grade et donc de niveau de risque de métastase est imprévisible. Conséquence: on ne relache pas la surveillance avant 3 as sans récidive.

  • Merci 1
  • 1 spécialiste est d'accord
Dr Pierre-Marie Lugagne-Delpon
  • 4
  • 1
  • 4

Dr Pierre-Marie Lugagne-Delpon

Chirurgien général, Chirurgien Urologue

{0}{1}
Afin d'offrir un service de meilleur qualité, nous utilisons des cookies de Doctoralia et de tierces. En continuant vous acceptez notre politique de cookies. En savoir plus X